La démographie médicale en Lot-et-Garonne

Écrit par Jonathan BITEAU

desertification medicale

La désertification médicale est une des premières préoccupations des Lot-et-Garonnais. Avec un médecin pour plus de 900 habitants, notre département est en-dessous de la moyenne nationale (1 pour 750) et le territoire le moins bien loti d'Aquitaine. Et dans certaines zones rurales du département, ce ratio monte jusqu'à un médecin généraliste pour plus de 2000 personnes. Des chiffres alarmants qui s'aggravent un peu plus chaque année avec le départ à la retraite de praticiens médicaux qui ne trouvent pas de successeurs. Dans ce contexte, l'Etat et les collectivités territoriales essaient de contenir l'hémorragie en favorisant la création de maisons ou pôles de santé, qui ne rencontrent pas forcément le succès escompté. L'accès aux soins demeure un droit fondamental qui nécessite des choix politiques innovants et courageux de la part de nos responsables publics, tant au niveau national qu'au niveau local.

  • 1 médecin pour 750 habitants en France
  • 1 médecin pour 930 habitants en 47

 

Retour à la page d'accueil