La solidarité entre générations

Écrit par Jonathan BITEAU

solidarite generation

La population française vieillit et ce phénomène démographique est particulièrement marqué en zone rurale : un lot-et-garonnais sur trois a plus de 60 ans quand les moins de 20 ans représentent seulement 20% des 330 000 habitants de notre département. Cette situation a deux conséquences majeures qui sont autant de défis pour la cohésion nationale et pour notre territoire: le premier est celui du maintien d'un système de retraites équitable et pérenne quand la proportion des retraités par rapport aux actifs est passée de 1 retraité pour 5 actifs dans les années soixante à bientôt 1 retraité pour 2 actifs.
Le deuxième défi est d'assurer une vie sociale digne aux personnes âgées isolées confrontées à la dépendance, notamment dans nos territoires ruraux. L'aide aux personnes âgées représente aujourd'hui 40 millions d'euros, soit 10% du budget du conseil départemental pour 8000 bénéficiaires en Lot-et-Garonne. D'un point de vue économique, ce vieillissement de la population crée aussi ce que l'on appelle une silver économie dédiée aux personnes âgées : l'aide à domicile totalise ainsi 80 associations locales et 1800 emplois en Lot-et-Garonne. Si l'on ajoute à cela l'adaptation des logements au maintien à domicile, il existe une véritable filière à développer pour s'adapter à cette évolution démographique.
Le troisième âge représente donc un enjeu social et économique majeur, permettant d'envisager la création d'emplois pour les jeunes. Ces mêmes jeunes qui sont de plus en plus nombreux à quitter notre département pour les métropoles bordelaises et toulousaines, faute de formations adéquates et de perspectives d'embauche attrayantes. Une étude du Ministère du Travail estime que la Silver économie va créer 300 000 emplois d'ici 2020, soit un potentiel d'un millier d'équivalent temps plein pour le Lot-et-Garonne. Le vieillissement n'est pas une fatalité, il peut être une opportunité pour notre territoire.

 

 

Retour à la page d'accueil